Compte Rendu de la réunion des Délégués du Personnel le 28/09/2017

CR Délégués du Personnel du Syndicat Ufict-Cgt Manitowoc Dardilly. 

Réunion du jeudi 28 septembre 2017

Question de l’Ufict-Cgt :

1) Dossier qualifications-classifications des emplois à Dardilly :

  • Etat d’évolution concernant les salarié-e-s dans les catégories Employés et Art 36.

2) Augmentation du nombre de jour de télétravail au service Engineering :

Certains salarié-e-s à l’Engineering ont beaucoup d’heures de trajets A/R en voiture pour venir de leur domicile à leur lieu de travail à Dardilly (sans compter les trajets supplémentaires pour aller sur des sites en France ou à l’étranger).Ci-dessous l’argumentation demandant à augmenter ce nombre de jour pour le passer de 1 jour par mois à 2 jours par semaine :

  • Le risque accru d’accident sur la route (certains ont 2 heures voir 4 heures par jour de transport).
  • La fatigue qui s’accumule engendrant et accentuant la déconcentration au bureau.
  • Une personne qui l’hiver est enrhumée et un peu fiévreuse pourrait éviter le temps de transport et travailler depuis chez elle.
  • Possibilité de faire des conf-call des 8 heures le matin de chez soi. A Dardilly les réunions commencent à 9h (justement du au temps de trajet).
  • Un(e) salarié(e) heureux (se) est un salarié(e) qui travaille mieux. Cela implique donc de la souplesse dans l’application de la charte, notamment dans le délai de prévenance du ou de la salarié-e. Le préambule (p2/8) de la charte indique :

 

 

 

 

  • Des services engineering, de groupes dans la métallurgie ou l’automobile en France, utilisent le cadre du télétravail pour leurs Ingénieurs-Techniciens. Dans les grandes villes comme Lyon ou Paris, cela va jusqu’à 3 jours par semaine facilitant grandement la vie de ces salarié-e-s. Les difficultés d’organisation du travail rencontrées par ces entreprises ne sont pas plus importantes chez Manitowoc.

Ce qui ressort le plus dans notre enquête :

  1. C’est la fatigue.
  2. Le risque accidentel.
  3. Le temps de transport à rallonge.

Réponse de la Direction :

1)

Service MKT (TC info) GME : 4 misions identifiées. Actuellement dans la phase description d’emploi. 3 emplois dont 1 cadre.

Service Achat : dans la phase identifications des missions du service, compétences et compétences.

Service Engineering : dans la phase de rédaction des descriptions d’emplois. 4 activités/5 emplois dont 3 cadres.

Service Engineering Calculs : dans la même phase que l’engineering ci-dessus. 5 activités/5 emplois dont 3 cadres.

Service COE électrique, mécanique et structure : dans la phase identifications des missions du service.

L’objectif de présentation du résultat global en début d’année 2018 sera tenu.

2 )
    Réponse négative de la Direction. On se tient à la charte.

Direction :

L’entreprise ne peut pas accepter des temps de trajets de 4h. La charte prévoie 1j/semaine, 2j c’est beaucoup. Les entreprises lyonnaises ont une charte dans (presque) les mêmes conditions.

L’organisation actuelle dans l’engineering n’est pas prévue pour fonctionner avec 1j/semaine à ce jour. De plus, la charte a été acceptée par les élus de Dardilly.

 L’Ufict-Cgt rappel qu’un document de synthèse construit par les élus Ufict-Cgt en 06/2016 avait été présenté aux élus CE prônant un accord plutôt qu’une charte. Dans ce document nous parlions de 2j/semaine (vous le trouverez sur ce site dans le dossier télétravail « avis Ufict pour le télétravail » .

Direction :

Une réunion en fin d’année est prévue pour faire le point et apporter des évolutions éventuelles. Les ordonnances Macron vont de plus modifier le télétravail en France.

L’objectif est de trouver le meilleur équilibre de fonctionnement de l’entreprise et ce que l’on peut faire avec le télétravail. Beaucoup de stés n’ont pas d’horaires avec plages et pas de télétravail. Les salariés qui font 2h de trajets le faisaient avant de venir à Ecully. Manitowoc n’est pas responsable du choix de ceux-ci à l’époque. Le dossier télétravail ne doit pas dégrader l’organisation de l’entreprise. Le télétravail est une disposition permettant d’améliorer la QVT. Entre la charte et votre demande, l’écart est trop important. Il y a des risques importants (accident, fatigue…) et l’on y répond à la hauteur en fonction de l’organisation.

L’Ufict-Cgt rappel et précise que le télétravail se fait dans des entreprises Lyonnaise ou Parisienne dans des secteurs comme le nôtre. Nous avons constaté 2j voir 3j/semaine. Nous avons insisté par rapport aux risques relevés dans notre enquête.

La Direction répond qu’elle est responsable de ce choix à 1j/mois et qu’elle assumera. Cette réponse nous parait peu engageante et risquée. De plus les salarié-e-s de Dardilly ont un gout amer quand on leur vend « améliorer l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée… ». Bref c’est je vous ai entendu mais pas écouté…

N’hésitez pas à nous solliciter pour plus d’informations.

http://mtw.reference-syndicale.fr  OU  cgt.mtw.dardilly@gmail.com

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *